LIB/Réalisation de 215 logements - Libercourt

Cité de la Gare _ Libercourt / France

Maitrise d'Ouvrage : Maisons & Cités

Mission : Concours sur esquisse - Groupement Saison Menu / Trace / Toyos Mos Moyos

_ 2015

object(stdClass)#21 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#19 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#18 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(8) "niveau 2"
}

niveau 2

object(stdClass)#25 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(8) "niveau 1"
}

niveau 1

object(stdClass)#26 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(8) "niveau 0"
}

niveau 0

object(stdClass)#27 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#28 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
_L’analyse du site et des documents historiques depuis 1860, mettent en évidence que la réalisation de la cité du bois d’Epinoy a été faite au détriment d’un espace très largement boisé dont la partie qui nous est parvenu est réduite à l’espace Classé « Site Eden 62 ».
Cette analyse met en évidence que la lisière historique de cette forêt était la rue Flolka Lapinski, ce qui justifie son tracé galbé qui tranche dans le réseau viaire strictement orthonormé des cités minières voisines.

Notre projet prend acte de l’histoire du lieu et propose de reconstituer ce couvert végétal pour rendre au quartier sa forêt.
L’objectif de notre proposition est d’exprimer un éco‐quartier et une densification emblématique reposant sur des formes urbaines novatrices qui répondent à la stratégie du renouvellement des Cités Minières :
- respecter le patrimoine existant,
- améliorer le cadre de vie des habitants,
- répondre aux besoins en logements,
- réaliser les objectifs de la mixité sociale souhaitée par la Ville.

L’intervention de notre équipe propose un projet global qui répond à l’ambition programmatique de notre maitre d’ouvrage :
- réaliser des logements pour tous,
- offrir un parcours résidentiel,
- développer pour ce quartier en mutation des concepts de convivialité, de mixité et de citoyenneté.
Deux ambiances distinctes et en symbiose sont séparées par la lisière :
‐ un "bois habité" qui est créé, marqué par les principes constitutifs d'une ambiance champêtre, que ce soit par la constitution de la futaie, la création de haies vives champêtres, la valorisation d'ambiances de sousbois,
la création de petits milieux écologiques particuliers. Ce quartier sera donc le prolongement naturel du bois existant, planté des mêmes espèces forestières relevées dans le bois d'Epinoy.

‐ un quartier d'habitat rangé et ordonné inséré dans une sorte de maillage de haies, de "bocage jardiné". Cette partie sera plantée d'espèces de vergers, constituée de jardins de petits arbustes à fruits, de haies champêtres mélangées, soigneusement taillées. Il se prolongera tout naturellement par les jardins potagers familiaux qui seront réorganisés.