SAU/66 logements sociaux THPE

Rue Achille Testelin _ Tourcoing / France

Maitrise d'Ouvrage : SIA Habitat

Mission : Sous traitance pour Saison Menu Architectes Urbanistes

Phases accomplies : Esquisse / APS / APD / PC / DCE / suivi de chantier

_Livré 2014

object(stdClass)#17 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#15 (2) {
  ["format"]=>
  string(3) "big"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
object(stdClass)#14 (2) {
  ["format"]=>
  string(5) "small"
  ["text"]=>
  string(0) ""
}
_Surface Habitable : 4 290 m²
4 600 000 €
_Livré 2014

_Architecte associé : conception globale et suivi de chantier en sous-traitance

_Architecte mandataire :
Saison Menu Architectes Urbanistes

_Bureau d'études techniques : BECT Lille
La mise en valeur des qualités paysagères du lieu, véritable respiration arborée du quartier est un atout fort du projet. La majorité des logements sont à double ou triple orientation et profitent de vues sur le parc.

Les 66 logements se décomposent en deux entités construites afin de proposer une meilleure intégration dans le site et dans sa relation au quartier.
Le piéton accède au parc comme aux logements par une pente légère qui dessert les entrées des deux bâtiments.

Des noues plantées mettent à distance les logements en rez-de-chaussée. Elle participent au processus de gestion des eaux pluviales.

Les façades plongent dans le sol et le bâtiment, tel un rocher, s’assoit dans une ceinture végétale.
Le projet joue un contraste entre la matérialité de brique brune et les intérieurs enduits de blanc. La sobriété chromatique du rocher creusé met en valeur la dominante végétale du parc.

Le rapport public / privé s’échelonne du parc public jusqu’à l’intérieur du logement. Un premier filtre est constitué par les claustras blanches qui ferment l’espace des cours collectives. Cette réutilisation d’une icône du petit jardin clôturé exprime une échelle domestique.

Dans la continuité de la promenade piétonne, on accède à l’entrée du second bâtiment. D'un gabarit moins élevé, le bâtiment se plie pour s'inscrire dans le parc.
La ligne angulaire en toiture répond au dessin des toitures des maisons individuelles alentours. Une toiture en aluminium fait disparaître les excroissances techniques des vues des tours de logements et du bâtiment voisin.